Maîtrise en traduction

La maîtrise en traduction s’adresse aux futurs chercheurs et aux professionnels qui souhaitent une formation plus poussée en traduction.

Elle est offerte en 2 options :

  • Recherche;
  • Traduction professionnelle anglais-français.

L’option Recherche offre un cursus en traduction davantage orientée sur l'enseignement ou la recherche. Elle comporte 18 crédits de cours et 27 crédits pour la recherche et au mémoire.

  • Admission à l’automne
  • Offert le jour
  • Plein temps et demi-temps
  • 45 crédits

Faire une demande d’admission

L’option Traduction professionnelle anglais-français est axée sur l'exercice professionnel de la traduction. Elle comprend un travail dirigé facultatif de 15 crédits et 30 à 45 crédits de cours.

Exigence d’une 3e langue de la Maîtrise de traduction (218511) : obtention de l’attestation de la 3e langue pour votre diplomation

Votre programme d’études a comme exigence de faire 9 crédits de cours, ou l’équivalent, dans une troisième langue. Il est à noter que cette troisième langue ne peut être ni le français, ni l’anglais. Cependant, toute autre langue vivante et écrite peut être acceptée.

Il vous est possible d’atteindre cet objectif en suivant des cours de langues dispensés à l’Université de Montréal ou l’équivalent dans une autre institution universitaire québécoise ou canadienne. Dans ce cas, l’attestation de troisième langue vous est délivrée par le département. Les cours suivis dans une université étrangère seront évalués au cas par cas. Il est à noter que les cours de langue devront avoir été suivis depuis moins de 10 ans.

Dans le cas où le niveau attendu en troisième langue a été atteint par une pratique de la langue, par une combinaison de pratique et de cours ou par des cours dont nous ne sommes pas en mesure de faire l’évaluation, l’étudiant devra être évalué par une personne ressource du Centre de langues de la Faculté des arts et des sciences, qui délivrera l’attestation.

Dans le cas où le niveau attendu en troisième langue a été atteint par la pratique, mais pour une langue qui n’est pas enseignée à l’Université de Montréal, le département fera des démarches pour trouver une personne en mesure de faire l’évaluation à l’Université de Montréal. Dans le cas où ce ne soit pas possible, l’étudiant devra faire appel à une ressource extérieure accréditée pour la délivrance de l’attestation, à laquelle des frais à sa charge pourraient se rattacher.

 

 

Des questions sur le programme?

Richard Patry, professeur titulaire : 514 343-6111 poste 32483
Élyse Tremblay, technicienne en gestion des dossiers étudiants de cycles supérieurs : 514-343-2061

Les + d’étudier la traduction à l’Université de Montréal!

  • L’accès à de nombreuses bourses d’études, dont la bourse Gabriel-Kucharski.
  • Les plus récents outils technologiques : bases de données terminologiques, dictionnaires bilingues et outils de traduction assistée par ordinateur, etc.
  • Des professeurs ayant obtenu des prix et distinctions de prestige pour la réalisation d’ouvrages généraux, de dictionnaires, de logiciels de recherche et d’instruments d’évaluation de matériel pédagogique.
  • La présence de l’Observatoire de linguistique Sens-Texte (OLST), qui regroupe 3 disciplines : linguistique, terminologie et didactique.
  • La revue Mεta, considérée comme l’une des meilleures publications au monde dans les domaines de la traduction, de la terminologie et de l’interprétation.
  • Le Département est membre de l’Association canadienne des écoles de traduction, entretenant ainsi des liens étroits avec employeurs et associations professionnelles.
  • L’Université de Montréal est membre de la Conférence des instituts universitaires de traduction et d’interprétation, instance à rayonnement international regroupant des écoles de traduction d’Europe et d’ailleurs dans le monde.