Pour une histoire des traductions de Virgile à la Renaissance : aspects théoriques et méthodologiques

Résumé de la conférence prononcée par Marie-Alice Belle le 6 octobre 2011.

Malgré la parution récente de nombreuses histoires de la traduction ainsi que de dictionnaires, encyclopédies et anthologies historiques de la traduction en tous genres, il existe peu d’études proposant une méthodologie propre à l’analyse historique des traductions.

Comment aborder les phénomènes de traduction et retraduction d’un même texte sur le long terme? Comment allier les méthodes de l’analyse néohistoriciste des traductions à une réflexion plus vaste sur la construction de théories de la traduction et de la réception dans une culture donnée? Quelle est la place des traducteurs dans la construction des systèmes linguistiques, esthétiques et idéologiques de différentes cultures cibles?

À partir de l’exemple des traductions et retraductions anglaises de l’Énéide de Virgile aux 16e et 17e siècles, on proposera quelques éléments de réflexion théorique et méthodologique pour l’étude historique des traductions.