Traduction littéraire : l’abc de la bienséance

Résumé de la conférence prononcée par Danielle Marcoux (chargée d’enseignement – Université Concordia) le 16 septembre 2010.

« La traduction littéraire est plus difficile que la traduction technique. » Vraiment? C’est ce que nous tenterons de savoir dans le cadre d’un échange qui combinera réflexion théorique et pratique ludique. La langue doit-elle se faire belle pour traduire de la littérature? Quels mots doit-elle porter? Quel ton lui convient le mieux? Voilà autant d’aspects d’un « prêt-à-penser » (Henri Meschonnic) sur la question qui permettra d’introduire l’abc des (bonnes) manières en traduction littéraire.