Passer au contenu

/ Département de linguistique et de traduction

Je donne

Rechercher

Programmes de traduction

Des spécialistes de la langue dans un monde en effervescence
Vous avez la passion des langues et de l’écriture? Vous aimez lire et communiquer sur toutes sortes de sujets ? Ou bien vous vous passionnez pour le droit, la médecine, l’économie ou les sciences? Vous avez à cœur de trouver le mot juste et de tisser des liens entre les cultures ? Et surtout, vous souhaitez évoluer dans un domaine en pleine effervescence, en pleine transformation grâce aux nouvelles technologies ?

Les professions langagières, particulièrement la traduction, mais aussi la gestion de projet, la rédaction ou la révision, pourraient vous combler! Nos programmes de traduction de l’anglais vers le français forment les langagières et langagiers de demain, aptes à évoluer dans une multitude de champs d’action et dans des milieux de travail dynamiques où se côtoient des professionnels aux compétences variées.

Figurant parmi les meilleures universités dans le monde, selon la firme britannique QS, l’Université de Montréal est une pionnière de la traduction et de la terminologie.

L’humain, au cœur de la transformation numérique de la traduction
Les outils de traduction assistée par ordinateur font aujourd’hui partie intégrante de l’environnement de travail des traductrices et traducteurs, y compris les outils de traduction automatique neuronale comme Google Translate et Deepl.

Quel intérêt alors d’étudier en traduction, demanderez-vous ? La réponse est simple : ces outils, aussi performants soient-ils, sont efficaces à condition d’être utilisés à bon escient. Mais ils ne remplacent en rien l’intervention d’un professionnel. D’une part, seul l’esprit allumé des spécialistes de la langue permet de corriger adéquatement les erreurs laissées par les outils; d’autre part, certains textes requièrent d’emblée une traduction humaine, car ils ne sont pas adaptés à un traitement par la machine.

Grâce à leur jugement professionnel, les professionnels langagiers savent faire un emploi raisonné et judicieux des outils numériques, offrir un produit de qualité adapté aux exigences des clients ou des employeurs, et agir en tant que conseiller et expert langagier auprès de ces derniers.

Une offre de cours adaptée à la réalité du marché du travail
L’Université de Montréal prépare sa communauté étudiante à aux réalités du marché du travail en intégrant, à des cours fondamentaux de transfert linguistique, de terminologie et de traduction, des cours portant sur :

  •  les outils numériques d’aide à la traduction, y compris la traduction neuronale;
  •  la traduction spécialisée, dans les domaines très en demande :

    • biomédecine et biotechnologie;
    • droit;
    • économie, commerce et administration
    •  littérature et multimodal (publicité, localisation, jeux vidéo, audiovisuel)
    •  sciences et techniques.

Des programmes pour une variété de parcours

"Le cheminement coop du baccalauréat en traduction m’a permis de vivre les réalités professionnelles des traducteurs, ainsi que celles des gestionnaires de projets et des spécialistes en outils de traduction assistée par ordinateur. En plus de la traduction proprement dite, l’université nous a familiarisés à la traduction neuronale, à la gestion de ressources langagières et à la terminologie. Grâce à mes cours, j’ai bien profité de mes trois stages en milieu de travail et me sens prête à intégrer le marché."

Cecilia Thiên Lan Chu, diplômée au baccalauréat spécialisé en traduction, programme coop

Étudier en traduction à l’UdeM, c’est aussi pouvoir bénéficier de l’expertise des professionnels du Bureau de la traduction du gouvernement du Canada, grâce à un partenariat conclu entre l’UdeM et ces derniers.

En savoir plus

Relevant du Département de littératures et de langues du monde, les certificats de traduction 3e langue (orientations Espagnol-français ou Allemand-français) constituent également des programmes d’intérêt.

Perspectives d’emploi

Avec l’essor des communications virtuelles et l’accroissement des contenus traduits, le marché de l’emploi pour les spécialistes de la langue (traduction ou terminologie) a connu une véritable explosion au cours des dernières années.

Et la tendance se poursuit dans des secteurs aussi diversifiés que le droit, les affaires, la santé, les sciences, les télécommunications, les technologies de l’information, l’environnement, le multimédia et les arts !

On retrouve les spécialistes de la langue ainsi au sein d’une multitude d’entités publiques et privées.

  • Services de traduction ou de communication d’entreprises privées
  • Organismes gouvernementaux
  • Cabinets de traduction
  • Bureaux d’avocats ou d’experts-comptables
  • Agences de publicité ou de marketing
  • Maisons d’édition
  • Administration publique
  • Stations de radio et de télévision
  • Organisations internationales
  • Organismes à but non lucratif
  • Associations

D’autres exercent leur profession comme microentrepreneurs.

Selon le diplôme obtenu, différentes carrières s’ouvriront alors à vous, avec un taux de placement enviable, parmi les professions suivantes.

  • Traducteur
  • Terminologue
  • Rédacteur
  • Réviseur
  • Conseiller linguistique
  • Enseignant
  • Chef de service
  • Gestionnaire de projet
  • Gestionnaire de ressources
  • Chargé d’outils linguistiques
  • etc.